Premium New development

Maison de 5 chambres à vendre à Deauville

Deauville, Calvados, Normandie, France

€630 000  [£530 526]

Maison de 5 chambres à vendre à Deauville

Deauville, Calvados, Normandie, France

€630 000  [£530 526]

Détails du bien immobilier


  • Chambres: 5
  • Salles de bain: 3

Description complète


Au coeur de la Normandie, dans le Calvados et sur le chemin de St-Jacques, un manoir de pèlerinage du 18e s environné de 4 000 m² de verdure. Établi sur les premières pentes nord en périphérie de Lisieux, près du fleuve côtier la Touques, le manoir est sis dans un environnement verdoyant. Il tire ses origines du Moyen ge et son nom d'un chanoine auquel une prébende fut affectée par l'évêque contre l'enseignement des Saintes Écritures.
La parcelle, profonde, forme un triangle à la croisée de deux rues calmes d'allure champêtre. Majestueux, le bâtiment est constitué d'un large bloc, face aux pelouses qui bordent l'accès à la propriété. Une allée divisée en deux branches accède au manoir de chaque côté et mène au garage, à l'avant. Une imposante couverture végétale au nord est précédée d'un jardin fruitier et potager avec pelouses. Une épaisse haie de thuyas enserre le petit domaine, gage d'intimité. Au-Delà, un habitat semi rural s'inscrit dans des paysages verdoyants et forestiers qui s'étirent à perte de vue.
Le manoir, construit dans les années , alors que le défrichement était presque achevé dans la région, était un important quadrilatère à pans de bois dits 'corondages', caractéristique des constructions du Pays d'Auge. Sur la partie principale, il est élevé de trois niveaux. Le chêne était utilisé pour constituer l'ossature de la demeure et le torchis pour combler les espaces entre les colombes, puis traditionnellement recouvert d'un enduit à la chaux. Procédé peu coûteux à l'époque, il fait aujourd'hui l'identité si particulière et surannée des demeures normandes. Le colombage se trouve surtout sur le haut du bâtiment, le bas présentant une maçonnerie de briques et de pierres. La toiture, en croupe, est en tuile ancienne. Un décroché donnant au sud de la demeure a été construit dans le même esprit, semble-t-il après la Seconde Guerre mondiale, et couvert d'une toiture en demi-croupe avec avant-toit. Deux fenêtres de toit regardent perpendiculairement aux deux qui percent la toiture principale de ce côté-ci de la demeure. Du côté de l'entrée, se trouvent trois autres lucarnes à capucine et deux conduits de cheminée en brique. Toutes les menuiseries sont à simple vitrage et petits carreaux anciens. Au bout de la construction, un bâtiment accolé au manoir, avec toiture à deux pans de tuiles anciennes percée d'une petite lucarne, forme un appentis devenu garage. Utilisé comme pièce de service, il devait s'agir d'un élément de la ferme, construction initiale sur laquelle a été agrégé le manoir.
Plus

La carte peut ne pas indiquer l'emplacement exact